#BethesdaE3 : L’éditeur américain répond aux attentes dans une conférence efficace ! 💥

Bethesda Softworks nous avait prévenu, sa conférence de l’E3 2018 serait la plus dense de son existence. Le rendez-vous était donc pris pour le lundi 11 juin, à 03h30 du côté de chez nous, pour découvrir ce juteux programme tandis que les spéculations, de leur côté, se démultipliaient à l’approche de l’événement.
Ce qui fut cependant certains, c’est que rien ne nous avait préparé à voir la plupart d’entre elles se réaliser…

L’exercice aurait pu être rude pour Bethesda ! Devant succéder à l’impressionnante conférence de Microsoft, le live de l’éditeur aurait largement pu passer inaperçu si ce dernier n’avait pas utilisé toutes les cartes en sa possession pour séduire les joueurs. En incluant, à cette quatrième édition de son rendez-vous annuel, toutes les licences historiques de son catalogue, ce dernier à tout simplement remporter son pari.

Une ouverture extrême !

Ponctuelle, la présentation débuta avec un concert de métal d’Andrew W.K. qui réveilla l’assistance et tous les spectateurs présents éparpillés aux quatre coins du globe.
C’est à RAGE 2 que revint l’honneur de faire l’ouverture. Déjà annoncé il y a quelques semaines, le dernier-né d’Avalanche Studios et id Software s’est agrémenté de moult-détails par le biais d’une nouvelle bande-annonce de gameplay débordante d’images inédites. Aussi fou, jouissif, punk et violent qu’un certain Mad Max, l’ambitieux open-world, en plus de bénéficié d’une monstrueuse édition collector (dans tous les sens du terme), est également reparti en se dotant d’une fenêtre de sortie calée pour le printemps 2019.

RAGE 2 Collector's Edition.jpg
L’édition collector atypique de RAGE 2 s’est également révélée au public de cet E3 2018.

L’apocalypse à toutes les sauces.

Teasé ouvertement depuis un long moment, le deuxième volet du reboot bourrin de DOOM, sous-titré Eternal, s’est officialisé durant cet E3. Si les détails partagés auront été assez légers (on sait seulement que « deux fois plus de monstres seront présents » de l’aveu d’Hugo Martin, actuel directeur de la franchise), sa simple annonce aura suffi à provoquer l’excitation chez tous les amateurs de la série aussi infernale que badass. Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous en août à la QuakeCon de Dallas pour faire le plein d’informations le concernant.

Toujours du côté des FPS de la firme, la licence Prey était également présente grâce à l’annonce de plusieurs nouveaux contenus additionnels. Si le stand-alone Mooncrash, disponible immédiatement pour 19,99€, nous invite à découvrir un nouvel environnement, basé sur la Lune, duquel il faudra réussir à s’échapper malgré la présence d’un gameplay façon Rogue-like qui utilise un système de génération procédural prenant en compte nos actions passées en changeant la partie à chacune de nos défaites, la seconde qui l’accompagne, quant à elle entièrement gratuite, vient compléter le titre d’Arkane Studios Austin grâce à trois modes de jeu inédits. Outre un NewGame + et un mode Survie, une nouvelle expérience narrative en solo vient également compléter l’ensemble et ce, dès maintenant sur PC, PS4 et Xbox One.
Pour terminer en beauté, Prey Typhon Hunter, autre extension gratuite, arrivera cet été. Entièrement multijoueur et jouable en VR, cet apport de choix vous fera combattre dans des arènes 5 joueurs incarnant des Mimics. L’objectif ? Survivre le plus longtemps possible à n’importe quel prix.

Le Paris des 80’s, désormais sous le joug de l’Allemagne nazie, sera le terrain de jeu de l’extension Wolfenstein: Youngblood. Pour le coup, personne n’avait prédit l’arrivée de ce spin-off qui nous permettra de contrôler les deux filles jumelles de William « B. J. » Blazkowicz. Entièrement jouable en coopération, le titre, se déroulant 20 ans après les événements du jeu dont-il est issu, devrait nous gratifier de nombreuses nouveautés côté gameplay.
En revanche, il faudra s’armer de patience pour pouvoir poser nos mains sur cette expérience dont la sortie interviendra dans le courant-2019.

La saga Wolfenstein est décidément prolifique puisqu’en plus d’un portage sur Nintendo Switch, le 29 juin prochain, de son 2e épisode, The New Colossus, la série se lance dans la VR avec Cyperpilot, permettant au résistant du monde entier d’incarner un hackeur se lançant dans une opération de destruction massive du matériel nazi.

Une grosse moitié de la conférence fut bien évidemment dédiée à Fallout 76. Officialisé il y a deux semaines après un stream délirant, puis aperçu quelques heures auparavant via un trailer du côté de chez Microsoft, le prochain gros hit de fin d’année de Bethesda s’est montré sous toutes les coutures durant la soirée. Prenant la forme d’un préquel, ce spin-off, « entièrement multijoueur mais jouable en solo » selon Todd Howard, se situera géographiquement au fin fond de la Virginie-Occidentale dans un environnement annoncé comme 4 fois plus grand que celui du dernier épisode de la franchise, Fallout 4. Là ou le projet se distingue des autres productions de la firme, c’est bien dans son positionnement assumé en tant que « game as service ». En enrichissant le titre régulièrement durant plusieurs années grâce à du nouveau contenu, l’entreprise souhaite en effet familiariser les joueurs avec son univers afin d’amortir ensuite les copieux coûts de développement sur le long terme. À voir désormais si le public se montrera séduit et convaincu par cette approche inédite. Fallout 76 sera disponible sur Xbox One, PS4 et PC à partir du 14 novembre 2018.
Dans la foulée, le free-to-play Fallout Shelter, déjà disponible sur iOS, Android, PC et Xbox One, a confirmé sa disponibilité immédiate et bien évidemment toujours gratuite sur PS4 et Nintendo Switch.

Fallout 76 Collector's Edition.jpg
La Power Armor Edition de Fallout 76 est de toute beauté. Disponible le 14 novembre 2018 pour 199,99€.

The Elder Scrolls se démultiplie…

Au beau milieu de sa conférence, Bethesda a fait preuve de beaucoup d’autodérision en se moquant ouvertement de son habitude à démultiplier les portages de ses titres sur une tonne de supports. Avec l’aide de Keegan-Michael Key, du duo Key & Peele, une fausse publicité vantant l’arrivée d’un Skyrim: Very Special Edition, utilisable avec Amazon Echo et son assistante vocale Alexa, a ainsi été diffusée. Savoureux !

En suivant cette courte blague, les annonces concernant la licence ont ensuite fusé à tous les instants. Il est ainsi possible de noter que le jeu de cartes The Elder Scrolls Legends, en plus d’enrichir son contenu tout en peaufinant son interface, sera prochainement porter sur PS4, Xbox One et Nintendo Switch tandis qu’un inédit RPG, gratuit et cross-plateforme, baptisé The Elder Scrolls Blade est actuellement en développement sur Mobiles, Consoles et PC avec une parution annoncée pour l’automne 2018.
The Elder Scrolls Online ne fut pas non plus en reste avec deux nouveaux DLC en approche. Murkmire, pour le premier, entraînera les joueurs au cœur même des terres sauvages du Marais noir où vivent de nombreuses espèces aussi mystérieuses que dangereuses. Enfin, Wolfhunter ajoutera deux donjons à la difficulté corsée, le Fort du Chasseur lunaire et la Procession des Sacrifiés, basé, tous deux, autour des loups-garous de Tamriel. Tout ce petit monde sera disponible dans la seconde moitié de 2018.

Pour clôturer sa conférence, Bethesda a pris le soin de jeter un coup d’œil dans un futur qui s’annonce lointain. En officialisant un certain The Elder Scrolls VI via une courte vidéo, l’éditeur aura répondu à l’un des plus grands souhaits de ses fans qui attendaient des nouvelles le concernant depuis de nombreuses années déjà. Après avoir étonné et probablement déçu à coup de stratégie multijoueur encore peu connu en son sein, la présence, en point d’orgue, de cet épisode avait avant tout pour but d’adoucir les mœurs de la communauté. S’il est évident qu’il n’arrivera pas avant un très long moment, la simple confirmation de son existence et le dévoilement de son logo suffiront à nous contenter pour quelque temps.

Pour couronner le tout et démontrer au public qu’il peut aussi à l’occasion créer de nouvelles IP, le développement d’un dénommé Starfield a été annoncé. On ne sait rien de lui pour l’instant à l’exception du fait qu’il s’agira d’une expérience « solo », si chère à la société, et que, comme pour le 6e épisode de The Elder Scrolls, il faudra bien prendre son mal en patience avant d’en voir plus.

Annoncé en marge de la conférence, le partenariat entre Bethesda et Habitat for Humanity méritait de figurer sur cette page. Entendu en fond sonore durant la présentation de Fallout 76, la chanson « Take Me Home, Country Roads » de John Denver, revue et corrigée par le groupe Ink Spots, sera disponible à la vente sur iTunes à partir du 04 juillet. Pour chaque acquisition du morceau, Bethesda s’engagera à reverser 100% des profits à l’ONG. L’opération durera jusqu’à la sortie du jeu, le 14 novembre prochain. Une belle initiative à encourager qui, espérons-le, portera ses fruits pour aider les plus démunis…

EN BREF : Efficacité fut le maître mot de cette présentation de Bethesda Softworks malgré un long démarrage quelque peu laborieux. En officialisant, une à une, les différentes attentes des joueurs durant plus d’1h30, la compagnie américaine surprend, certes, peu, mais réalise une fabuleuse équation lui permettant d’obtenir, une nouvelle fois, l’adhésion d’une grande partie de son public, heureux de pouvoir compter sur l’arrivée prochaine de titres toujours aussi généreux et exigeants au lancement étalé dans le temps. S’il faudra attendre encore très longtemps avant de pouvoir toucher à chacun d’entre eux, The Elder Scrolls VI et Starfield en tête, force est de constater que pour l’instant, la magie a parfaitement fonctionné.

Le replay intégral de la conférence Bethesda E3 Showcase est disponible dès maintenant :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s