Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 – La nouvelle guerre des étoiles ! ✨

Succès surprise de l’année 2014, les premières aventures des Gardiens de la Galaxie avait permis à Marvel Studios de récolter la coquette somme de 170.000.000 $. C’est donc en toute logique que la joyeuse bande de héros anticonformistes fût de retour sur grand écran le 26 avril dernier par le biais d’un second volet, disponible en DVD, Blu-Ray, Blu-Ray 3D et 4K depuis le 06 septembre. Au programme : de l’action, du fun, du Rock’n’Roll et… BABY GROOT !

Au commencement, il y avait Major Astro, Martinex T’naga, Charlie-27 et Yondu Udonta, une fine équipe de héros pas tout à fait comme les autres née sur papier à la fin des années 60. L’ensemble ne semble pas convaincre les lecteurs et leurs aventures seront alors de courtes durées. C’est quelques décennies plus tard que les personnages plus connus du grand public voient le jour. Star-Lord, Gamora, Drax, Rocket Racoon et Groot se voit alors réunie sous le coup de crayons d’Andy Lanning courant-2008 durant le crossover Annihilation Conquest aux côtés de Bug, Phyla-Vell et Adam Warlock. C’est cependant en 2014 qu’un retournement de situation inattendue vient mouvementer la vie de nos Gardiens de la Galaxie. Le réalisateur James Gunn (Horribilis, Scooby-Doo…) se voit confier la création par Marvel Studios d’un film mettant en scène cette bande de looser magnifique. nullDès sa sortie, le succès est immédiat et dépasse allègrement toutes les attentes grâce à des recettes faramineuses à travers le monde. Sans surprise, le studio annonça dans la foulée la mise en production d’un nouvel opus prenant place au beau milieu de la phase 3 de son univers connecté. Le 26 avril 2017, Chris Pratt, Zoe Saldana, Karen Gillian, Michael Rooker, Dave Bautista, Bradley Cooper ou encore Vin Diesel faisaient comme prévu leur grand retour en salles dans leurs rôles respectifs, toujours sous la houlette de James Gunn qui a cette fois-ci eu carte blanche, pour un nouveau tour de piste galactique s’accompagnant d’un thème précis énoncé dès les premières bandes-annonces : la famille.
Un deuxième visionnage s’est imposé avant de rédiger cette critique, j’ai donc profité de l’acquisition de l’édition Blu-Ray steelbook (disponible exclusivement dans les enseignes FNAC) pour réaliser une séance à domicile afin de vous donner mon verdict final.

Je s’appelle Groot !

La joyeuse bande est au complet, les vannes fusent, un étrange et énorme monstre extraterrestre tentaculaire s’apprête à débarquer quand tout d’un coup, Groot branche le Walkman de Star-Lord avant de se mettre à danser sur « Mr. Blue Sky » d’Electric Light Orchestra. Si vous l’avez vu lors de sa sortie en salles, vous reconnaissez sans nul doute la fameuse scène d’intro entraînante qui ouvre le film de la meilleure des manières. Tout comme son aîné, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 met le fun en avant et tente, par tous les moyens, de conserver son titre de maître-étalon de la cool-attitude. Si sa bande-son reste magistrale tandis que ses différents plans numériques sont d’une beauté encore peu égalée jusqu’à ce jour, il faut bien reconnaître que l’effet de surprise provoqué par le premier volet est derrière nous. En effet, on ne change pas une formule qui gagne et le film en fait les frais. Il faut bien reconnaître qu’il est difficile de renouveler une formule aussi bien rodée que celle explorée par le passé mais malheureusement, on tombe à plusieurs reprises dans les facilités et notamment d’un point de vue scénaristique.

null

L’histoire est par exemple relativement simple bien que sympathique à suivre et dotée de nombreux rebondissements. Poursuivi par les Souverains, une civilisation extraterrestre aussi coincée que narcissique, après une transaction sabotée par Rocket, les Gardiens se voient obliger d’atterrir sur une étrange planète où ils rencontrent Ego, un être surpuissant souhaitant renouer des liens avec son fils, Peter Quill. nullDivisé en deux parties, le scénario renoue donc avec un classique du genre SF, les histoires de famille. D’abord en suivant l’évolution et le quotidien de la troupe dont les exploits sont ressassés à travers le cosmos quelques mois après leur victoire face à l’abominable Ronan tandis que la suite se centre bien plus sur cette fameuse relation père-fils que Star-Lord n’a jamais eue. L’ensemble ne prend aucun risque mais se laisse suivre grâce à un rythme maintenu dans la plus pure tradition des adaptations de Marvel Studios.

Comme précisé plus haut, toute l’équipe est bel et bien présente. On retrouve ainsi avec grand plaisir Star-Lord, Gamora et sa sœur Nebula, Drax, Rocket Raccoon ou encore Groot, redevenu enfant après avoir été replanté à la fin du premier volet. nullKurt Russel se montre franchement convaincant dans son rôle d’Ego tandis que l’adorable frenchie Pom Klementieff campe avec brio le personnage de Mantis, une jeune empathe pleine de vie et un brin naïve dont la relation avec Drax, le roi du premier degré, constitue l’une des intrigues les plus touchantes et amusantes du long-métrage. Cependant, c’est assurément Yondu, alias Michael Rooker, qui assure le spectacle grâce à une bravoure et un courage résistant à toute épreuve. Il est sans aucun doute le personne le mieux écrit et le plus développé du film tandis que sa bande de ravageur réserve quelques surprises aux spectateurs.

null

Vers l’infini et au-delà

Toujours aussi présent, l’humour potache ne change guère de celui du précédent film. On aime ou on déteste mais il faut bien reconnaître que certaines scènes d’action sont immédiatement dédramatisé par cette surenchère de blagues qui font toutefois sourire à de (très) nombreuses reprises.null
Si elles étaient également nombreuses dans le premier opus, les références 80’s sont ici légion. De Pac-Man à Pamela Anderson en passant par un vibrant hommage à David Hasselhoff, tout est là pour nous rappeler l’essence même de ses années kitsch qui auront vu naître une partie des plus grandes icônes de la pop culture. Vous l’aurez compris, tous les leviers, ou presque, sont ainsi réutilisés et la musique ne fait pas exception, elle est même un élément central de l’intrigue. Plus forte, plus touchante et souvent mieux intégrée, elle vous fera taper du pied et chantonner à de nombreux moments tandis que la sélection, d’une grande qualité, ne tombe jamais dans la facilité grâce à la présence de Fleetwood Mac, de George Harrison, de Jay & The Americans ou encore de Silver. Les puristes seront charmés…
Enfin, notons également que Stan Lee bénéficie de l’un de ses meilleurs caméo et que les 5 scènes éparpillées tout au long du générique sont des plus réjouissantes, allant du simple trait d’humour au véritable teaser pour la suite des aventures des Gardiens.

Pour clôturer en trois mots : WE ARE GROOT !

null

En bref : Loin d’être exempt de défauts, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 n’en est pas moins un agréable moment de cinéma SF. Avec ses effets spéciaux qui font des miracles, ses clins d’œils aux 80’s, son humour potache ou encore sa bande-originale feel-good à souhait, il coche assurément toutes les cases de son cahier des charges et ce malgré un scénario en demi-teinte. On retrouve toutefois l’équipe au meilleur de sa forme rejointe ici par de nouveaux personnages attachants et parfaitement intégrés au récit qui prend le soin et le temps de développer chacun de ses héros. Certes, une impression de réchauffée se fait parfois sentir et l’une des ses plus grandes faiblesses vient de ses (trop) fortes similitudes avec le premier opus, mais n’allons pas bouder notre plaisir pour ce trip coloré et intersidéral car une fois le visionnage terminé, c’est bien simple, on a furieusement l’envie d’y retourner…

Visionnez la bande-annonce finale du film « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » :

Les Gardiens de la Galaxie« Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 »

  • Écrit et réalisé par : James Gunn
  • Avec : Chris Pratt (Peter Quill / Star-Lord), Zoe Saldana (Gamora), Dave Bautista (Drax), Vin Diesel (Groot), Bradley Cooper (Rocket), Kurt Russel (Ego) et Pom Klementieff (Mantis)
  • Sortie en salles : 26 avril 2017
  • Sortie en DVD, Blu-Ray, Blu-Ray 3D et 4K : 06 septembre 2017
  • Durée : 2h16
  • Genre : Guerre des étoiles Rock’n’Roll
  • Suivez toute l’actualité de Marvel sur Facebook et Twitter.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s