Electronic Arts ouvre le marathon de l’E3 avec sa conférence #EAPlay !

Bien qu’elle ne m’est que très peu enthousiasmée de par son intense longueur, la conférence E3 d’Electronic Arts nous aura tout de même permis de découvrir quelques petites choses particulièrement intéressantes… On fait rapidement le point !

Du sport, du sport et encore du sport…

C’est précisément à 21 heures que la conférence débutait. Des musiciens envahissaient alors la salle en prévision d’une présentation de Madden NFL 18, un jeu dédié au football américain très populaire outre-atlantique. À la manière du dernier FIFA, il disposera lui aussi d’un mode histoire inédit baptisé Longshot dans lequel le joueur suivra le parcours d’un jeune étudiant, Devin Wade, souhaitant être sélectionné lors du NFL Draft Day. Fait amusant, l’acteur oscarisé Mahershala Ali (Moonlight, Luke Cage…) jouera le père du protagoniste principal. Sortie prévue pour le 25 août prochain.
Transition parfaite pour parler également de FIFA 18, le jeu de football phare aura lui aussi droit à son nouvel opus. Pas de grande révolution au programme, si ce n’est un meilleur rendu graphique grâce au moteur Frostbite. Les animations seront également plus fluides tandis que le joueur Christiano Ronaldo prendra la pose sur la jaquette. À noter qu’aucune image de la version Nintendo Switch annoncées en janvier lors de la présentation de cette dernière n’a été dévoilée durant l’événement.
Toujours côté sport, les basketteurs de NBA Live 18 envahiront eux aussi les consoles PS4 et Xbox One très prochainement.

Un conflit russe et de grosses cylindrées…

Et à part ça me direz-vous ? Le FPS Battlefield 1 paru à l’automne dernier bénéficiera de l’ajout d’un nouveau contenu additionnel au mois de septembre, nommé In the name of the Tsar, se concentrant sur le conflit russe et permettant de découvrir pour la toute première fois différentes cartes enneigées.

Dévoilé il y a quelques jours seulement, Need for Speed Payback a profité de l’E3 pour faire vrombir son moteur et rutiler sa carrosserie avec un premier aperçu de gameplay confirmant ainsi un virage narratif ressemblant fortement aux derniers épisodes de la saga cinématographique à succès Fast & Furious. Tout comme dans un certain Burnout, il sera possible de se débarrasser de ses adversaires mécaniques en effectuant des takedowns, de quoi les envoyer illico presto dans la casse la plus proche. Dernier point à aborder avec la personnalisation qui sera également plus présente que jamais. L’éditeur nous promet en effet l’un des plus larges choix de décorations vues jusqu’alors dans un opus de la série, rien que ça… Need for Speed Payback arrivera sur PS4, Xbox One et PC le 10 novembre.

Ça sent le neuf…

Si le contenu ne brillait pas d’originalité jusque-là, l’avis général s’apprêtait à changer quelque peu grâce notamment à A Way Out, une nouvelle IP surprise tout droit sortie de l’esprit des développeurs de Brothers: A Tale of Two Sons. Le jeu, disponible en téléchargement sur PS4, Xbox One et PC, repose exclusivement sur la coopération à deux en écran partagé. Les joueurs incarnent deux prisonniers, Léo et Vincent, qui tentent de s’évader pour retrouver le grand air. Très confiant lorsqu’il s’agit de sa création, le développeur et cinéaste Josef Fares à déclaré à une spectatrice : « Attendez que le jeu sorte et si vous êtes déçue, venez à Stockholm, prenez un club de golf et éclatez-moi le genou avec. Je me laisserai faire. Mais ça n’arrivera pas. C’est pour vous dire à quel point je suis confiant. », voilà qui a le mérite d’être clair. Aucune information au sujet d’une éventuelle date de sortie, si ce n’est un vague début-2018.

Dans la foulée, le studio BioWare, à l’origine de Dragon Age et Mass Effect, profita de l’occasion pour révéler sous les yeux ébahis du public une pure nouveauté : Anthem. Un action-RPG à l’univers futuriste se déroulant dans un monde peu accueillant où les humains vivent en communauté dans des villes recluses et protégées par de gigantesques murs. Peu de détails furent ajoutés au mini-teaser dévoilé pendant le show. Pour en savoir plus, un rendez-vous a toutefois été donné, la conférence Xbox prévu le lendemain à 23 heures.

Prêt pour la bataille ?

La plus grosse des attentes de cette conférence #EAPlay reste sans nul doute la présentation complète de Star Wars Battlefront II, déjà dévoilé le 15 avril lors de la Star Wars Celebration d’Orlando. Après un premier épisode, sorti en 2015, qui aura déçu un nombre incalculable de joueurs à cause d’un manque de contenu évident et l’absence d’un mode solo, cette nouvelle version se doit de rattraper ses précédentes erreurs, car quand il s’agit d’un univers aussi riche et apprécié que celui créé par George Lucas, on ne rigole pas. Les développeurs semblent donc avoir appris de leurs erreurs puisque le jeu embarquera dès sa sortie un mode scénarisé écrit par Walt Williams & Mitch Dyer et réalisé par Motive, le nouveau studio de Jade Raymond (productrice exécutive du premier Assassin’s Creed) dont les événements se situeront entre ceux du Retour du Jedi et Le Réveil de la Force. Le joueur prendra en main le destin d’Iden Versio, une jeune femme, incarnée par l’actrice Janina Gavankar, membre d’élite de l’Empire et commandante de l’Escouade de l’Enfer venant d’apprendre la disparition de l’empereur Dark Vador et décidant ainsi de frapper l’alliance Rebelle autant de fois que possible. Côté personnage jouable dans le mode multijoueur, il sera possible de retrouver de nombreux visages connus de tous les films existants. Rey, Han Solo, Chewbacca, Yoda, Kylo Ren, Boba Fett, Captain Phasma ou encore Darth Maul seront ainsi de la partie prêt à en découdre sur le champ de bataille. Point non-négligeable, aucuns DLC et Season Pass ne sont prévus tandis que l’intégralité du contenu proposé post-sortie sera disponible gratuitement. Star Wars Battlefront II atterrira le 17 novembre prochain sur PC, PS4 et Xbox One, juste à temps pour l’arrivée dans les cinémas du monde entier d’un certain « Star Wars VIII : The Last Jedi ». Visuellement époustouflant, Electronic Arts avait prévu une nouvelle bande-annonce épique pour accompagner toutes ses informations…

En bref : La conférence n’aura assurément pas brillé pour son rythme mais quelques annonces fortes appréciables ont su se démarquer de l’ensemble. Je pense notamment à A Way Out et Anthem, les deux nouvelles IP de l’éditeur, qui personnellement, m’intriguent fortement. Le fan inconditionnel que je suis attends également avec beaucoup d’impatience la nouvelle itération de Star Wars Battlefront et son mode solo semblant complet. Need for Speed Payback pourrait lui aussi s’avérer très intéressant, de plus amples informations au sujet de son contenu et de son scénario, semblant prendre une place importante au sein du titre, seraient très appréciable d’ici sa sortie sur nos machines… On notera également l’absence remarquée de FE, œuvre indépendante membre du programme EA Originals, développée par le studio suédois Zoink et ayant fait sensation à l’E3 2016 de par son originalité et son univers enchanteur.

Pour clôturer ce récapitulatif, faisons honneur à la très jolie petite phrase d’ouverture prononcée par Andrew Wilson, le CEO d’Electronic Arts :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s