[PREVIEW] : Splatoon 2 Global Testfire – Colore la vi(ll)e !

Annoncé en grande pompe lors de la conférence dédiée à la présentation de la Nintendo Switch le 13 janvier dernier, Splatoon 2 n’a pas encore de date de sortie, à l’exception d’un vague été 2017. Cela n’a pas empêché la firme japonaise de convier ses fans à tester le titre par le biais de six sessions d’un Global Testfire, organisé le week-end dernier, du 24 au 26 mars. À l’occasion de mon retour sur le blog, je vous invite à découvrir mes différentes impressions recueillies après plusieurs heures de jeu.

Véritable succès surprise de la Wii U, Splatoon est sans nul doute LA nouvelle licence phare de Nintendo. Écoulé à travers le monde à plus de 4,57 millions d’exemplaires, ce jeu de tirs façon paint-ball mettant en scène des petits personnages humanoïdes capables de se mouvoir en calamar n’avait pourtant pas brillé lors de son annonce à l’E3 en 2014. C’était sans compter sur l’imagination débordante du constructeur nippon qui avec sa patte artistique légendaire métamorphosa littéralement le genre du TPS compétitif. Devenu un phénomène au Japon, Splatoon a dès son lancement envahit les étalages des différentes enseignes par le biais de nombreux produits dérivés et d’un marketing bien huilé. C’est bien simple, depuis son lancement en mai 2015, les Inklings sont partout, même dans les salles de concerts, et ils feront leur entrée, aux côtés d’autres guests-stars, dans Mario Kart 8 Deluxe dont la sortie est prévue pour le 28 avril prochain.

Il était donc impensable pour cette saga haut-en-couleur de louper le coche de la Nintendo Switch, la petite dernière des consoles qui accueillera donc dans les prochains mois le fameux Splatoon 2. Déjà réalisé en mai 2015 lors du lancement du premier épisode sur Wii U, le Global Testfire permettait alors de rendre accessible un aperçu du titre quelques semaines avant sa sortie officielle. La formule ne change pas en 2017 et c’est tant mieux, il fut ainsi possible de tester durant six sessions d’une heure chacune les différentes nouveautés sélectionnées. 4 armes, dont une inédite, le Double Encreur, et 2 terrains, « Gymnase Ancrage » et « Allées salées », étaient mis à la disposition des joueurs, permettant ainsi de se faire un premier avis sur le titre avant d’en savoir un peu plus à son sujet…

Splatoon 2

À vos marques, prêt, encrez…

Splatoon 2 - Inkling GirlIl est vendredi 24 mars, à 20h, lorsque la première session commence. Après quelques légers soucis de connexion, un mini-tutoriel et le choix de notre arsenal, la partie commence de façon presque immédiate.
Premier constat qui me vient à l’esprit au bout de quelques minutes, la formule de base des traditionnelles guerres de territoires (seul mode jouable lors de cette démo) n’a guère évolué depuis le premier Splatoon. Toujours aussi fun, le principe consiste à colorier un maximum de terrain en équipe de 4 contre 4 armé de différents pistolets et rouleaux à peinture dans un temps imparti de 3 minutes. On s’amuse de façon instantané, les commandes sont réactives et les serveurs particulièrement solides. C’est bien simple, aucun lag ou ralentissement quelconque n’a été rencontré durant toute la durée des différentes sessions et les parties s’enchaînaient sans aucune crainte. Un véritable bonheur qui n’augure que de belles choses pour le lancement à venir…
Splatoon 2 - InklingCôté prise en main, là non plus, les bouleversements ne sont guère nombreux. Malgré un temps d’adaptation nécessaire dû au changement de machine et à l’absence d’un double écran (fini les mini-jeux d’arcades durant les phases d’attentes et la carte affichée en continu), on retrouve immédiatement ses marques après plusieurs heures passés sur la version Wii U tandis que les néophytes y trouveront également leur compte grâce à des contrôles qui entrent vite en tête. Attention cependant au gyroscope… En effet, s’il s’avère être plutôt agréable lors de parties sur la TV, il devient ingérable et franchement désagréable une fois passé en mode portable. L’option reste malgré tout désactivable à chaque début de partie.
Là où les similitudes sont cependant les plus flagrantes, c’est bien au niveau des graphismes. Les couleurs sont certes plus vives et les différentes animations plus agréables à l’œil, mais les changement s’arrête là et l’aspect général s’avère être particulièrement identique. Splatoon 2 mise avant tout sur sa fluidité pour convaincre avec un ravalement de façade en 60 images par seconde constant.

En bref : Même s’il est encore un peu tôt pour se faire un jugement concret sur le titre du fait de l’absence évidente de contenu mis à notre disposition lors de ce Global Testfire, Splatoon 2 peut déjà être considéré comme un hit indéniable de la Nintendo Switch. Les différentes nouveautés apportées sont appréciables tandis que les nouvelles armes insérées rendent les affrontements beaucoup plus nerveux qu’à l’accoutumée malgré un flagrant manque de nouveautés dévoilées par rapport au précédent opus. Un problème ? Eh bien pas tant que ça à vrai dire tant le gameplay n’a pas pris la moindre ride en deux ans d’existence. Il en résulte toujours un jeu de tir à la bonne humeur contagieuse, où le fun immédiat prime avant tout et les situations pleines d’humours peuvent régulièrement prêter à sourire. De plus, pouvoir emmener son équipe d’Inkling partout avec nous est un avantage considérable par rapport à son prédécesseur. Un bon point qui espérons-le sera accompagné de quelques surprises dans les prochaines semaines.
Il n’y a donc plus qu’une chose à ajouter désormais… Vivement une date de sortie qui, croisons les doigts, sera plus proche de juin que de septembre.

  • Pour plus d’informations à venir concernant Splatoon, rendez-vous sur les comptes Facebook et Twitter de Nintendo France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s