Les confidences de Lara Fabian : L’album « Ma vie dans la tienne », sa tournée, ses coups de coeur…

Lorsque l’on m’a annoncé que j’allais réaliser l’interview de Lara Fabian, je ne pouvais contenir ma joie.
L’artiste de passage à Lyon pour la promotion de son dernier album « Ma vie dans la tienne » paru en novembre dernier n’accorde en effet que peu d’entretiens aux médias.

Dans son douzième opus, Lara Fabian se livre à son public comme jamais auparavant. Co-écrit et co-composé avec David Gategno et Élodie Hesme, les 11 titres qui composent cet album se parent de refrains marquants et de mélodies entêtantes.

Vendredi 19 février, je me suis donc rendu dans les locaux lyonnais de MFM Radio afin de partir à sa rencontre. L’occasion de revenir sur son actualité, sur ses projets et ses souvenirs musicaux.
Une entrevue à lire dès maintenant !

L’interview de Lara Fabian :

FACE A :

Bonjour Lara, c’est avec un plaisir certain que j’ai la chance aujourd’hui de vous recevoir sur le blog.Lara Fabian #2.jpg
Première question, comment allez-vous ?
Lara : Très bien, je vous remercie. Et vous-même ?
Ça va très bien également, merci.

Après plus de 2 ans d’absence suite à un problème d’ouïe, vous avez fait votre grand retour avec un nouvel opus le 6 novembre dernier, parlez-nous un peu de ce disque ?
Lara : « Ma vie dans la tienne », ça parle des joies, des grands moments d’une vie au sens positif comme aussi parfois au sens plus obscur. C’est un recueil de grandes lettres écrites en pleine gratitude qui vise à être une sorte de manifestation d’amour et de merci pour les gens qui dans mon entourage très proche ont été très importants au moment où c’était plus difficile. Si je devais décrire « Ma vie dans la tienne », je dirais que c’est un peu une part de mon intimité jamais dévoilé mais peut-être avec une bien plus grande simplicité, un peu comme on parlerait directement à quelqu’un sans se préoccuper tellement de la forme mais en privilégiant le fond.

Après l’avoir écouté, j’ai trouvé que cet album sonnait quelque peu comme une renaissance, j’ai juste ?
Lara : Oui, c’est vrai, je trouve aussi.

Découvrez le nouveau clip de Lara Fabian, « L’oubli » ! Un titre fort dans lequel la chanteuse évoque la maladie neurodégénérative dont est atteinte sa mère :

Vous repartirez en tournée à travers toute la France à partir du mois de mars, vous avez hâte de retrouver la scène ?
Lara : J’ai hâte, vraiment hâte. C’est un endroit où les choses prennent tout leur sens finalement, puisqu’elles nous remettent à l’endroit où on a envie d’être, c’est-à-dire en connexion avec le public. C’est un peu le sens de tout ce que l’on fait, c’est un peu le phare sur l’horizon lorsque l’on fait ce métier.

Lara Fabian #3Que diriez-vous aux lecteurs du blog pour leur donner l’envie de venir vous voir sur cette tournée ?
Lara : Je dirais que c’est un show où le maître mot va être de se relier à l’autre afin de lui transmettre une émotion avec laquelle il pourra partir et voyager.

Lara Fabian se voit où dans 10 ans ?
Lara : Ce serait plutôt « Je me vois comment ? », parce que où, cela n’a pas tellement d’importance. Je dirais que je me vois sereine, heureuse, calme, étant toujours capable d’aller faire les choses avec cet élan de joie qui me caractérise et entouré des miens.

Vos projets pour la suite ?
Lara : Il y a une tournée à l’international qui se couple à celle qui est francophone. On a déjà beaucoup de date à l’extérieur de l’Europe et aux États-Unis, dans les pays de l’Est, au Canada. Il y aura également des choses en Espagne, en Angleterre, en Pologne, en Hongrie, je suis un petit peu partout entre maintenant et la fin-2016 et aussi sur début-2017.

J’ai également entendu parler d’un projet de comédie musicale…
Lara : Oui, c’est vrai ! Ça reste quelque chose qui m’est cher mais en même temps il faut y consacrer beaucoup de temps et ça représente un arrêt réel. Comme nous sommes dans l’exploitation de cet album, c’est difficile de se poser 1 mois ou 2 pour aller écrire mais j’ai très envie en tout cas de pouvoir raconter cette histoire.

Écoutez « Ma vie dans la tienne », le nouvel album de Lara Fabian :

FACE B :

Votre premier souvenir musical ?
Lara : Il s’agit d’une chanson de Nicole Rieu qui s’appelle « Je m’envole » dont mes parents avaient acheté le 45 tours et qui me touchait particulièrement.

Votre premier coup de cœur musical ?
Lara : Ce fut Barbara Streisand dans le film « Yentl », j’avais 12 ans. À partir de là, j’ai été extrêmement inspiré par cet être, son parcours et son talent multifacette.Lara Fabian #4.jpg

À l’inverse, votre dernier coup de cœur musical ?
Lara : C’est définitivement entre Ed Sheeran et Sam Smith. J’adore l’incroyable organicité d’Ed Sheeran et la mélancolie dans la voix de Sam Smith, c’est deux personnes que j’écoute vraiment beaucoup en ce moment.

La première chanson que vous avez chantée ?
Lara : « Mamy Blue » de Roger Whittaker ! À l’époque, je n’entendais que les sifflements, c’était la version américaine. En Europe, c’était Nicoletta qui la chantait et moi, je l’entendais siffler par Roger Whittaker et je chantais régulièrement cette chanson.

Le premier disque que vous avez acheté ?
Lara : Le premier disque que j’ai acheté moi-même avec les sous que j’avais économisé, c’était « Entre gris clair et gris foncé » de Jean-Jacques Goldman.

Visionnez le clip de « Quand je ne chante pas », premier extrait du nouvel album de Lara Fabian :

La chanson qui vous fait pleurer ?
Lara : « Voir un ami pleurer » de Jacques Brel.

La chanson qui au contraire vous fait danser ?
Lara : « Dancing Queen » de ABBA.

La chanson que vous pouvez chanter entièrement de mémoire ?
Lara : Il y en a beaucoup ! Je vais citer un énorme classique, « Over the rainbow » de Judy Garland, c’est vraiment une chanson qui appartient au patrimoine de la musique jazz mais à une époque, il y avait aussi « Careless Whisper » de George Michael et dernièrement, il y a une chanson de Tina Arena que je trouve exceptionnelle qui s’appelle « Lie in it » sur son dernier album « Eleven ».

Lara Fabian #5Votre plus beau souvenir de scène ?
Lara : Les arènes de Nîmes, 13 août 2001, quand 7.000 personnes entonnent « Je t’aime » à ma place ! (Rires)

Votre fantasme musical ?
Lara : Ce serait probablement de partager un moment avec Ed Sheeran.

Si vous aviez le moyen d’avoir un super-pouvoir, n’importe lequel, votre choix se porte sûr ?
Lara : Être capable de faire naître en chacun une parcelle de joie qui lui rendrait la vie plus douce.

Qu’est-ce que l’on peut vous souhaiter pour la suite ?
Lara : La santé, la sérénité, la joie et d’être toujours entouré de ma famille.

Je vous donne carte blanche pour le mot de la fin, c’est à vous…
Lara : Et si on chantait ?

LA PLAYLIST DE LARA FABIAN :

À chaque fin d’interview, le blog demande à l’invité de dévoiler ce qui se cache à l’intérieur de sa PlayList. Alors, elle écoute quoi Lara Fabian ?

La PlayList de Lara Fabian est également disponible sur Deezer et Soundsgood.

Un immense merci à Lara Fabian pour ses réponses et sa gentillesse, à son attaché de presse Jérôme Brucker pour sa confiance et à Bertrand Fissot d’MFM Radio qui a rendu cette interview possible.

 

Un commentaire sur « Les confidences de Lara Fabian : L’album « Ma vie dans la tienne », sa tournée, ses coups de coeur… »

  1. Un interview captivant, en toute simplicité, dans lequel on recent de la décontraction très « friendly » loin des tapis rouges. Merci de nous faire partager ce moment qui met en valoir la gentillesse de cette formidable artiste.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s